Actualités


vendredi 23 novembre 2012

Patronymes aubiérois – 1637 à 1643



Noms de famille et Onomastique

A partir des textes dont nous disposons, issus des Archives nationales, départementales ou communales, nous allons vous présenter les noms de famille des Aubiérois qui y sont cités, entre 1358 et 1770 environ.
Nous abordons succinctement l’onomastique, science des noms propres, afin de vous éclairer sur certains patronymes ou matronymes de vos familles aubiéroises.

1637

C’est un document de 1779, issu des archives communales d’Aubière, qui fait l’historique des « cens consentis au profit des seigneurs d’Aubière » depuis 1474 et le terrier Taillandier jusqu’en 1779 et le dernier terrier Tiolier.

Reconnaissance des cens - Terrier Aubeny (1640)
(Archives communales d'Aubière)

C’est ce document qui nous donne une liste de 37 patronymes différents, tirés du terrier Aubeny (1637 à 1643) :

Andanson
Chauchat : adjectif issu de l’ancien français chauchier, pressurer du raisin.
Degironde : originaire de Gironde.
Feulhade : variation de feuillade, équivalent occitan de feuillée.
Gioux : nom de localité d’origine (Cantal, Puy-de-Dôme).
Perol : nom de localité d’origine, Pérol (Cantal, Puy-de-Dôme).
Peyronnet : (ou Peyronnel), de Peyre, forme méridionale de Pierre. C’est une forme régionale. A donné le prénom Perron(n)elle.
Taillandier : artisan qui fait toutes sortes d’outils tranchants. On le trouvera sous la forme Tailhandier.
Villevaud : forme altérée de Villeval, domaine du val. On trouve Villeveau(x).


1638

Brolly : de l’ancien français breuil, petit bois. A Aubière, on trouve aussi Breuly.
Célerier : préposé au cellier dans un château ou une abbaye.
Deperé : ou Deperet, « [fils] de Pierre ».
Gougheon
Mazen: dans sa première graphie, Mazenc, c’est un nom de localité d’origine (Drôme). Dans ses graphies plus récentes, Mazen, Mazin ou Masin, c’est un diminutif de mas et désigne le tenancier du mas. Mazenche est un matronyme (Mazenc féminisé).
Perol : nom de localité d’origine, Pérol (Cantal, Puy-de-Dôme).
Solier : de Soler, du latin solarium, étage exposé au soleil.
Tailhandier : *
Tourgon ou Turgon

* = voir plus haut.


1639

Aubeny : comme Auby ou Oby, dérivé d’Aubin, forme populaire d’Albin, du latin Albinus dont la racine albus signifie blanc. On trouve aussi Obeni ou Obeny.
Aureilhe : Variation de Oreille, sobriquet d’un homme aux grandes oreilles.
Brolly : *
Ceberet
Degironde : *
Deperé : *
Geneix : 1- ancien nom de baptême, du latin Genesius ; surnom chrétien (saint Genès). 2- variation orthographique de genêt.
Mazen : *
Perol : *
Pezant : Homme pesant, corpulent.
Turgon ou Tourgon

*= voir plus haut.

1640

Ameil : dérivé d’ami (Amiel) et féminisé, ou ancien nom de personne latine Amelius (Amélie).
Aubeny : *
Cybard : nom de saint. Altération régionale de saint Ybar.
Dautour : comme Dutour, l’homme du tour, le tourneur.
Defarges : ou Deffarge(s). Originaire de Farges, village près de Saint-Nectaire.
Degironde : *
Domas : comme Dumas, forme francisée de Delmas, habitant du mas.
Dumoulin : désigne le meunier.
Feulhade : *
Laborieux : de l’ancien français laborios, qui demande beaucoup de travail, appliqué, diligent.
Mallet : De Malle qui a dû désigner le cheval de poste et par extension celui qui le conduit.
Martin : nom de baptême.
Morel : dérivé de More ou Maure (Maurel), sobriquet de celui qui est brun de peau comme un Maure.
Perol : *
Solier : *
Taillandier : *
Thévenon : dérivé d’Etienne.
Tisseranges : déformation de tisserand.
Villevaud : *

*= voir plus haut.



1641

Delaire : de l’aire (area, espace découvert), cour ou jardin.
Dorière : toponyme, originaire du village d’Aurière. On trouve aussi D’Aurière.




1643

Ameil : *
Jaffard : dérivé de Jaffeux, gaffe (en Auvergne).
Martin : *
Thévenon : *

*= voir plus haut.

© Cercle généalogique et historique d’Aubière


Pour consulter les autres listes, cliquez sur les dates ci-dessous :



1637-1638-1639-1640-1641-1643

1656


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire