Actualités


vendredi 13 janvier 2012

La paroisse d'Aubière en 1357


Extraits de
 "L'état du revenu des gens d'église et des nobles et nombre de feux des paroisses de la prévôté de Montferrand en Auvergne
1357. Pap. Gaignères


Ce document est le résultat d'une Commission décernée par le bailli d'Auvergne au prieur de Saint-Dier, à Guillaume de Cournon, chevalier, et à Étienne Chabarrot, bourgeois de Montferrand, pour mener à bien le recensement des facultés des trois ordres, sous l'autorité des élus, préalable à la levée des sommes décidée par les états du bailliage de Montferrand. Les revenus des nobles et des gens d'église non imposés à la décime et le nombre de feux des paroisses de la prévôté de Montferrand seront mis en rôle, dont un exemplaire sera remis au receveur particulier de la prévôté (janvier 1357 n.s.). Les instructions pour l'exécution de cette commission sont données en annexe, concernant tant la marche à suivre par les commissaires, les contribuables aisés, leur domicile fixe, le cas particulier des ecclésiastiques déjà imposés à la décime (passibles d'un simple doublement de cette imposition), l'assiette et le barème d'imposition applicables, la taxation d'office des contribuables refusant leur déclaration, que le cas particulier des feux taillables à volonté (taxés forfaitairement) et la collecte. Suivent un mandement du bailli aux gens des états (janvier 1357 n.s.), une commission du lieutenant du roi enjoignant aux commissaires d'avoir à remettre leur travail (février 1357 n.s.), et une autre du même sur les mesures à prendre contre les récalcitrants aux ordres du roi en la matière (mars 1357 n.s.). Viennent ensuite les états des paroisses recensées par les trois commissaires.
(Tel que ce document était présenté dans le Hors-série n°26, 1995, des Chroniques historiques du Livradois-Forez, " Notes et documents pour servir à l'histoire du Livradois, du Vallorgue et des pays de la vallée de la Dore.")

Le document se présente sous la forme d'un cahier de papier de 42 feuillets, hauteur : 28,5 cm, largeur : 21,3 cm. Bibliothèque Nationale Cabinet des Manuscrits, Manuscrits Latins 17714.
« Guillaume de Seris, chivalier, bailli d'Auvergne, a religieuse et honneste personne le prieur de Saint Dier, noble homme messire Guillaume de Cornon, chivalier, et saige homme Estienne de Chabarrot, bourgeois de Montferrand, salut. Comme lez gens des trois estatz dudit bailliatge dairenierement assemblés a Clermont aient eu entre eulx en nostre presence certains tractiés et deliberationz touchans la tuiction et deffence dudit pais a la honour et proffit du roy, nostre sire, et de ses subjets, et de fere certaine finance de deniers pour supporter le fait de la dite tuition, pour lez quelles chouses acomplir et interiner il convient necesserement savoir la value des revenues des nobles et des gens d'iglize qui ne paient decime eu regard a rante assise et le nombre dez feut des parrouches dudit bailliage de quelque estat en condition que lez dis nobles et gens d'iglise non paians desime ou les autres gens faisans feut soient eyceulx taxés et impousés selon leur facultés, lez gens d'iglise et nobles et lez communes selon le nombre des feutz, nous confians de vous senz, loyautés et diligences a la requesta dez eleses par lez dites gens des trois estatz sur le fait dudit tractié vous mandons et commectons de part le roy, nostre sire, et de part nos prions et requerons de part les dis elesus dez trois estatz que vous, en vous propres personnes, vous transportés es parrouches, villes et lieux du prevostatge de Montferrand et dez maitres près du pont et vous enioignons sur vous loyaultés et seremens que illeques vous vos informés bien et diligement dez noms des nobles, dez gens d'iglise non paians discime et de la value de leur revenues a rante assise et du nombre des feutz de chescune parrouche par soy sur quelque juridiction qu'il soient et se il y a feut tallables a volonté ni quant et icelles personnes nobles et gens d'iglize et autres personnes tenans feutz taxés selon les instructions faites sur ce par lez dis elesus (lez quelles nous vous envoions enclouses souz le scel reel de la court de la baillie d'Auvergne et souz les seelx dez dis elesus : en surligne.) avec cez presentes sanz faveur et sanz edi d'aucune personne et tout ce que vous en ferés escrivés et mectés en doubles rolles des quieulx vous voudrez bien encontinant devers Durand du Chastel le journée particuler receveur audit prevostatge souz vostres seelx et l'autre vous apporterés devers noz ou cellui qui par nos y a depputés et lez dis elesus et le general receveur a Clermont souz vostres seaulx et souz le seel dudit receveur par lequel il tesmoignera avoir receu le semblable saichans que de vous gatges, trevailhs et despans, nous vous ferons fere telle remuneration et satisfaction que vous en serés contemps, quar ainsi l'ont promis a fere lez dis elesus en nostre main. De ce fere vous donnons povoir et especial mandement, mandons et commandons et commandons a tous lez iusticiers et subgets du roy, nostre sire, et a touz les autres iusticiers dudit prevostatge que en ce faisant vous obeissent, diligement et entendent et prestent confort, conseilh et aide se par vous en sont requis. Donné a Clermont souz le seel royal de la court de la baillie d'Auvergne, le IIè de janvier l'an mil CCCLVI. »
(f° 1br°)


Voici la transcription du texte latin de la partie concernant la paroisse d'Aubière :
La paroisse d'Aubière suit.
Dans la dicte paroisse d'Albeyra, Cure d'Aubière à l'église paroissiale pour sa portion 100 sols que vaut son bénéfice et 8 L 3 sols, son patrimoine pour l'année totale 19 sols 9 deniers.
Messire Jean Turet, prêtre pour sa portion 40 sols 6 deniers, que vaut son bénéfice pour toute l'année 3 sols, obole.
En marge : Somme 22 sols, 9 deniers, obole. (f° 34 r°)

Les nobles paroissiens d'Aubière suivent.
D'abord Messire Bernard Dalmas, soldat seigneur d'Aubière n'est pas encore venu.
Le 30ème jour de décembre 358 (1), le dict militaire déposa par serment en présence des seigneurs élus, avoir en tous revenus allongés 200 L.
Guillaume de Brune, damoiseau, ne vient pas encore pour 8 L de re[venu] 12 sols.

Suit le nombre de foyers de la dicte paroisse d'Aubière.
De même dans la dicte paroisse, il y a 81 foyers libres selon qu'ils s'attachent audit curé et audit Jean Turet, nommés ci-dessous, sont déclarés et furent taxés par nous à payer pour une année suivant les instructions prévues à 72 L 17 sols.
En marge : Somme pour lui. Somme totale 74 L 9 deniers, obole.

Ici sont les noms des foyers de la dicte paroisse d'Aubière.
Durand de Gironda, Joh. Karias, Guill. Jucglar, Joh. Peychayre, Dur. Maliarta, Guill. Chambailh, St. Mecge, Guill. De Lespina, Joh. Malet, Guillemus Turet, Guill. Pinhola, Ger. Quoquart, Dur. Vendom, Joh. Boateyr, Ger. Johanni, Durand Bergoynh, Jacobus Enenty, Bene Mazenc, Dir. Enartat, Bene Chalvet, Joh. Portarent, Dur. Arselh, Joh. Dalprat, Joh. Pinhola, Bert. Pinhola, R. De Lussa, Ger. Talhander, Joh. Daltorn, P. Rotger, Joh. Seures, Dur. Rotger, Michael Brunel, Joh. Balgoyro, Ger. Chambalh, Andreu Domenel, Joh. Amit, R. Mazenc, St. Pinhola, Joh. Padarnal, Dur. Domenel, Catherina Codureyra, Guill. Astorgue, Joh. dal Forn, Dur. Chapus, Bert. De Chantoent, Dur. Astorgue, Joh. Dalvernet, Guill. de la Noyssat, Guill. dal Forn, Joh. De Chantoent, P. Salso, Matheus Chalvet, Joh. Veyrieyr, Guill. lo Gay, Dur. Mazenc, St. Guauchat, Rotberta Janadalna, Guillema Janaldana, Symon Barbucheyr, Joh. Bourcheyr, Joh. Rotger, Dur. Boitacheyr, P. Marti, Bonnaffos Dalprat, Dur. Babel, R. Marti, Dur. Ternhat, Johanna Molnera, P. Bayle, Lor. Sauzet, R. Sauzet, P. Molhoro, Bonitus Molner.

Notes :
(1) - Lire : 1358.

© Cercle Généalogique et Historique d'Aubière




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire